Menu

Perceptions des acteurs impliqués

La perception des riverains lorsqu’elle est interrogée, semble marquée par un sentiment de peur et d’angoisse avant l’implantation des dispositifs de Réduction des risques, puis après la mise en œuvre, par la satisfaction d’une prise en charge institutionnelle de ce «problème». Les habitants des quartiers concernés par des usages de drogues ne se déclarent pas prêts à donner du temps pour chercher des solutions à leurs problèmes. Cette résistance à toute évolution de leur environnement concerne les riverains de scènes ouvertes ou de centres d’injection supervisée (CIS) en Grande-Bretagne avec une méthode originale d’entretiens faisant le tour du quartier (57) et en Australie. Cette seconde étude démontre une nette augmentation (+ 10 points) d’opinions favorables au CIS après son ouverture, un impact positif sur la vie de quartier et une diminution de la perception des impacts négatifs du CIS notamment comme pourvoyeurs de nouveaux toxicomanes dans le quartier (60). Ainsi, il semble que le temps précédant une implantation soit celui de la peur de l’aggravation des difficultés du quartier comme à San Francisco où les résidants remettent en question le bien-fondé de la réduction des risques, tout est restant ouverts au dialogue et intéressés par des évolutions positives sur leur quartier (55). L’étude « Vie de quartier et toxicomanie » démontre précisément les impressions des habitants sur des situations liées aux consommations et trafic de drogues et le positionnement avéré d’un groupe social pour lequel seules des mesures répressives peuvent être efficaces et amener au départ des usagers de drogues du quartier (59). Enfin une étude canadienne interrogeant la perception des agents de police sur les CIS révèle un certain consensus autour d’une réponse inappropriée, car s’ils comprennent la problématique de réduction des méfaits, les policiers souhaitent voir privilégier des prises en charge médicales et sociales associées à un renforcement de la lutte et des lois anti-drogues (54).



(54) WATSON Tara Marie, BAYOUMI Ahmed, KOLLA Gillian, et al. Police perceptions of supervised consumption sites (SCSs) : a qualitative study. [en ligne] USA, Informa Healthcare, Substance Use & Misuse, 2012, n°47, pp.364-74. Disponible sur : http://informahealthcare.com/doi/abs/10.3109/10826084.2011.645104 (consulté le 26.09.2013).
(55) WENGER Lynn D., ARREOLA Sonya G., KRAL Alex H. The prospect of implementing a Safer Injection Facility in San Francisco : Perspectives of community stakeholders. International Journal of Drug Policy, 2011, vol.3, n°22, pp.239-41.
(56) INSERM. Accessibilité et acceptabilité des actions de réduction des risques. In : Réduction des risques infectieux chez les usagers de drogues. [en ligne] Inserm, Expertise collective, 2010, pp.273-88. Disponible sur : http://www.inserm.fr/content/download/24837/157124/file/reduction_risques_ver_final.pdf (consulté le 26.09.2013).
(57) CUSICK Linda, KIMBER Jo. Public perceptions of public drug use in four UK urban sites. International Journal of Drug Policy, 2007, vol.1, n°18, pp.10-7.
(58) SSB, Stadt Zürich. Analyse comparée de « La vie de quartier : perceptions et représentations des habitants de la Goutte d’Or (Paris, 18ème arrondissement) et du quartier de la Langstrasse (Zurich, 4ème arrondissement) ». Salle Saint-Bruno, Stadt Zürich, 2007, 32p.
(59) LESCROEL Franck. Vie de quartier et toxicomanie. In La vie de quartier à la Goutte d’Or. Perceptions et représentations des habitants. [en ligne] Association Coordination Toxicomanies, Salle Saint-Bruno, MUSOJ, 2006, pp.67-80. Disponible sur : http://www.sallesaintbruno.org/IMG/pdf/vie2quartierGO_03112006-2.pdf (consulté le 26.09.2013).
(60) THEIN Hla-Hla, KIMBER Jo, MAHERA Lisa, et al. Public opinion towards supervised injecting centres and the Sydney Medically Supervised Injecting Centre. The International Journal of Drug Policy, 2005, n°16, pp.275-80.
(61) CHAUFFAUT Delphine, OLM Christine, DAVID Elodie. Evaluation du dispositif d’automates échangeurs/distributeurs de seringues volet environnement. [en ligne] Rapport CREDOC (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie), Département Evaluation des politiques sociales, Municipalité de Marseille, DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) Bouches-du-Rhône, 2004, 129p. Disponible sur : http://crips.centredoc.fr/docs/PDF_GED/S54839.pdf (consulté le 26.09.2013).

Ils partagent nos valeurs….