Menu

L’ouverture de SCMR. Une « affaire » d’éthique ?

Article

Article:
Rhizome n°62

Jean-Pierre Lhomme, Médecin Généraliste, Président de l’association GAÏA Paris

Véritable plaidoyer du Président de l’association Gaïa Paris, ce texte reprends les objectifs premiers des Salles de Consommation à Moindre Risque, à savoir réduire la mortalité, la morbidité, l’exclusion sociale et indirectement restaurer la tranquillité publique.
Les SCMR offrent aux usagers les plus vulnérables un lieu d’accueil, de convivialité et de repos et un espace ou des sous-espaces dédiés à la consommation, les produits consommés étant apportés par les usagers. Ces salles fournissent le matériel stérile nécessaire (seringues, aiguilles, pipes…) et permettent de réduire les risques d’infections virales et bactériennes (sida, hépatites), les risques d’overdose mortelle.
Ces dispositifs sont insérés dans un réseau de services qui permet un continuum de prise en charge qui va de la rue au rétablissement de la santé.

Ils partagent nos valeurs….